logo stane
  Rejoindre le réseau

La téléconsultations en gares SNCF : innovation ou controverse ?

Introduction

La SNCF a récemment annoncé son projet de lancer des téléconsultations médicales dans 300 de ses gares d'ici à 2028, ciblant spécifiquement les zones sous-denses en soins médicaux. Sans surprise, cette initiative suscite un débat animé parmi les professionnels de santé.

Contexte et objectifs du projet

Aujourd’hui, 30,2 % de la population française vit en zone de désertification médicale. Face à cette problématique, la SNCF, en partenariat avec Loxamed – une entreprise spécialisée dans l’installation de ces cabinets médicaux à distance – vise à faciliter l’accès aux soins dans des régions manquant de couverture médicale grâce à la téléconsultation.

Quel fonctionnement pour les téléconsultations en gare ?

Ces espaces de téléconsultation, pilotés par des infirmiers, offriront des services de consultation « classiques » : dépistage, prévention et vaccination. Il sera donc possible de prendre les rendez-vous sur place ou via des plateformes comme Doctolib.

Quelles réactions face à cette nouvelle ?

L’Ordre des médecins et les professionnels de santé de façon générale expriment leurs inquiétudes, quant à cette nouvelle, soulignant une potentielle dérégulation et financiarisation du système de santé. Ils craignent notamment une diminution de la disponibilité des médecins dans ces territoires, déjà vulnérables.

Conclusion

Ce projet de la SNCF met en lumière les défis et les opportunités liés à l’amélioration de l’accès aux soins. Cependant, il pose d’importantes questions sur l’avenir de la pratique médicale et l’intégration des nouvelles technologies dans le système de santé. Affaire à suivre, donc !